Le Palais du Parlement, ou la Maison du Peuple (Casa Poporului) est la chose la plus proche de l’idée de symbole du Bucarest. Cette structure monumentale déconcertante est le second plus grande édifice administratif du monde, après le Pentagone ; il est souvent comparé avec les pyramides mexicaines ou égyptiennes. Concernant son volume, le Palais du Parlement est aussi le troisième après Cape Canaveral dans les États Unis et après la Pyramide de Khéops. L’édifice occupe 64.800 m2 et a une hauteur de 86 m et une profondeur (souterraine) de 92 m.

Dans l’histoire centenaire du Bucarest, le Palais du Parlement est une présence relativement récente dans le paysage architecturel de la ville. Les travaux de construction ont commencé en 1984, par ordre de Nicolae Ceausescu, qui voulait transformer le lieu dans le siège du Parlement (la Grande Assemblée Nationale à l’époque), du Gouverne (Conseil des Ministres) et de la Cour Suprême. L’édifice devait aussi être la maison du couple présidentiel (Nicolae et Elena Ceausescu). Le projet a engagé les services d’une équipe de 700 architectes (dirigée par Anca Petrescu) et de 20.000 ouvriers.

En outre, tous les matériaux de construction et fournitures sont de provenance roumaine, du marbre, de l’acier et du bronze au bois et aux textiles. Les quantités de ces matériaux sont données par des centaines de milliers de tonnes et mètres carrés et cubiques (par exemple, 3,500 tonnes de cristal, 1 million m3 de marbre, 200.000 m2 de tapis et 700.000 tonnes d’acier et bronze). Les dimensions, la structure (12 étages et 1.100 chambres, 4 niveaux souterrains et un abri souterrain) et les matériaux de construction du Palais du Parement rendent cet édifice le plus cher dans le monde, au mois du point de vue de l’entretien.

Sans doute, le Palais du Parlement est un des objectifs touristiques principaux en Bucarest, mais malheureusement la construction de l’édifice a requis des sacrifices considérables : une altération irrémédiable du paysage architecturel de la ville. Ainsi, beaucoup d’aspects historiques de la ville ont été pratiquement démolis afin de faire lieu au Palais du Parlement (plus de 30 lieux de culte ont été démolis ou transférés, tandis que 30.000 résidences privées ont eu la même histoire).

L’édifice est situé sur la colline Spirii ou de l’Arsenal et à présent il est le siège de la Chambre des Députés et du Senat. Une des ailes est aussi le siège du Musée National d’Art Contemporain. Le palais est accessible aux visiteurs et des visites guidées (en Anglais) sont aussi disponibles. Sans doute, une visite du Palais du Parlement peut être comparée avec une promenade dans un univers du luxe extrême et dans un épisode historique dont l’ironie et la tragédie sont données par la disparité entre les desseins mégalomaniaques de Ceausescu et la destitution du peuple qui a enduré pour des décennies les caprices politiques, culturels et économiques du couple présidentiel le plus sinistre de la Roumanie.

Nom:
Palais du Parlement (Palatul Parlamentului / Casa Poporului)
Adresse:
1, Calea 13 Septembrie, Bucarest, Roumanie
Téléphone:
0040 021 3113611

1, Calea 13 Septembrie, Bucharest, Romania

Haut de la page